© Novembre 2019 par ApiFlora.

Proudly created with Wix.com   

ApiFlora

Rue de Wawehaye 13 - 4500 Solières

Mail: apiflora.be(at)gmail.com

Tél: +32486506712

Pépinière le samedi matin  (du 31/03 au 31/10)

ET sur RDV.

Pour vérifier les horaires d'ouverture, c'est par ici

  • Facebook Basic Square
  • Icône social Instagram
  • Twitter Basic Square

Suivez toute l'actu d'ApiFlora via ce lien, ou inscrivez-vous à la newsletter

Qui est derrière ApiFlora?

 

 

Eh bien, pour le moment, il y a juste moi, Séverine d'Ans.

 

Je rêve de développements futurs, de grands projets, de travail d'équipe et de diversification, et qui sait, j'aurai un jour l'immense plaisir de vous présenter mes futurs collaborateurs!

 

Mais commençons par le début...

Depuis toute petite, j'aime et j'observe la nature.

 

Parisienne (!), j'ai eu la chance d'être en contact avec les milieux naturels depuis ma plus tendre enfance grâce à une maison de campagne située au fin fond d'une vallée en Ardennes (Eh oui, côté français, mais à 5 minutes de la Belgique).

Nous y passions tous nos week-ends, toutes nos vacances...  et tout ce temps dédié à l'observation des plantes et des animaux m'a fait découvrir cette passion pour l'environnement, sa compréhension et sa préservation.

 

Attirée en premier lieu par les animaux, j'étais pasionnée d'éthologie et puis la découverte de la phytosociologie durant mes études de Bio-ingénieur m'a ouvert cette même voie avec les plantes!

Quel sujet passionnant, quel pouvoir extraordinaire ont les plantes, et quels enseignements elles nous apportent!

 

Mon futur sera donc végétal.

Mon master en Eaux et Forêts terminé, j'ai travaillé comme assistante en Biologie végétale. Mon sujet de doctorat était passionnant mais ce n'était pas le futur que je m'envisageais. Il y avait d'une part un travail de laboratoire que je trouvais un peu rébarbatif (étant fan de grands espaces), mais aussi, je pense, la peur de reproduire un schéma familial (mon père ayant été professeur d'université).

J'aime transmettre des savoirs, et c'est comme ça que j'ai travaillé par la suite comme maître-assistante pour une haute école, dont j'avais également la charge de la réserve éducative. J'y ai donné des cours de botanique, d'écologie, de phytosociologie, de sylvicuture et de physiologie végétale. Bref, un regard complet autour du végétal et de sa théorie.

Mais ce que j'aime le plus, c'est les aspects pratiques, concrétiser sur le terrain des solutions et avoir un regard novateur sur des problématiques environnementales.

Un poste de formatrice en Parcs et Jardins pour un organisme en réinsertion socio-professionnelle était pour moi la clé, d'autant que je devait développer tout un module de formation sur les gestes durables en horticulture.

Toutefois, le secteur horticole est encore bien ancré dans des méthodes peu ouvertes à une gestion écologique et j'ai été confrontée à des pratiques de terrain qui ne me correspondaient pas.

Aussi, je ne comprenais pas que toutes les recommandations - sur l'arrêt de l'usage des produits phytosanitaires, l'incitation à intégrer des plantes indigènes et mellifères - n'avaient pas plus d'échos auprès de tout un chacun.

Pour moi, il y avait un problème d'offre et de conseil sur les plantes sauvages et le jardin au naturel. Un manque à combler.

 

C'est de ce parcours qu'est né ApiFlora.

 

Ce projet a pris du sens, et a pris naissance alors que j'étais encore jeune maman. Ce que je fais, je le fais pour moi, pour vous et pour nos enfants. Je le fais avec passion, et avec la conviction que notre manière de fleurir nos jardins et espaces verts peut influencer notre environnement et notre cadre de vie.

 

Je reste, et resterai, insatiable sur le sujet. Chaque parcours de vie est riche d'enseignements et c'est notre regard porté sur nos événements - aussi joyeux que tristes soient-ils - qui nous permet de donner le meilleur de nous-mêmes.

"Il faut cultiver notre jardin", telle est la citation de Voltaire dans Candide. Celle-ci nous incite à construire notre bonheur aussi simple soit-il, et à s'appliquer à faire évoluer la société pour la rendre meilleure.

 

Je vous souhaite un jardin fleuri et prospère, pour que votre plus grand bonheur soit d'y faire un petit tour pour l'admirer, en retirer les fruits et d'y travailler pour perpétuer cette sensation.