Objectif 5.000!!!


Bonjour à toutes et tous ! Chers amis du bio, du bon, du beau et du local! ​L​e beau soleil nous donne un avant goût de printemps, ​et c'est​​ ​tant mieux !

Aussi, mon petit rayon de soleil de cette semaine est qu'on a atteint dès lundi dernier les 60 % crowdfunding et qu'on s'approche​ petit à petit des​ 80​% de 5.000€.

Les contreparties étant alors assurées, j'invite tous les contributeurs à prendre connaissance du calendrier des formations courtes et visite de pépinière, et à réserver dès maintenant.

Envoyez alors votre mail à apiflora.be@gmail.com

En effet, jusqu'​à l'équinoxe de printemps, qui a lieu exactement le mercredi 20 mars 2019 à 22h58​, les contributeurs au crowdfunding auront la priorité pour l'inscription aux formations.​ Après cette date, l'inscription sera ouverte à tous !

Pour rappel, l'objectif final étant d'atteindre 15.000 €,

il est encore temps de participer et de faire retentir le tam-tam pour sensibiliser autour de vous à ce projet

porteur de sens, porteur de vie !

Alors, ESS-AIMEZ ce post! E​t surtout, e​ssaimez de la biodiversité dans nos jardins!

Car vous le savez bien, plus de biodiversité floristique, signifie:

+ de pollinisateurs,

+ d'insectes,

+ d'oiseaux,

+ d'auxiliaires de jardins

+ de fruits et légumes, mieux formés et riches en vitamines et minéraux,

+ de vie dans nos sols,

+++....

Ironie du sort, une étude scientifique sur la disparition de nos insecte a fait beaucoup de bruit cette semaine sur nos médias.

Ainsi, plusieurs articles de presse et émissions radio se sont attardées sur ce sujet sensible.

En voici un petit échantillon :

RTBF:Disparition massive des insectes : "L'ampleur est catastrophique" ​​ (si vous voulez comprendre l'importance de soutenir ApiFlora, écoutez alors à partir de 7min15) ​

France Culture: Pourquoi n'y a-t-il plus d'insectes sur vos pare-brises ?

​La Libre​:Le déclin des insectes : "l'extinction la plus massive" depuis les dinosaures

Le Monde:​ ​La disparition accélérée d’insectes est aussi inquiétante que celle des grands mammifères

​ ​Je peux en tout cas vous certifier que je n'ai pas commandité cet article, n'ayant pas les mêmes moyens financiers que certaines firmes internationales ; -) qui payent des scientifiques pour établir leur vérité !​ ​

​Car si on parle ​de disparition des insectes, notamment liée à l'usage des produits phytosanitaires (glyphosate, etc.) et à la fragmentation des milieux, on occulte la perte de biodiversité floristique, source de nourriture de la plupart de ces insectes. La survie du monde animal dépend avant tout de la survie et la diversité de nos végétaux!

Face à la perte de biodiversité de nos campagnes et de nos villes,

vous pouvez ​AGIR en introduisant

des plantes sauvages indigènes d'origine locale...

Et évidemment SOUTENIR ApiFlora ! ​Car refleurir nos jardins, accueillir la faune sauvage,

lui permettre de se nourrir et de se reproduire,

deviennent des éléments essentiels de notre équilibre vital,

tant pour nous que pour notre planète !

Merci à celles et ceux qui sont sensibles à cette démarche et qui en donnent toute leur confiance!

A bientôt!

Séverine


155 views

©Juin 2020 par ApiFlora.

Proudly created with Wix.com   

Pépinière ouverte sur RDV

  • Facebook Basic Square
  • Icône social Instagram
  • Twitter Basic Square

Inscription à la newsletter